Termes du vocabulaire de l’éducation et de l’enseignement supérieur

Termes du vocabulaire de l’éducation et de l’enseignement supérieur examinés par le collège Éducation et Enseignement Supérieur et soumis à la Commission d’Enrichissement de la Langue française

numérosité, n.f.

Domaine : Éducation-Enseignement supérieur
Définition : Cardinal d’un ensemble fini qui peut être appréhendé par subitisation, par comptage ou par approximation.

Voir aussi : subitisation
Équivalent étranger : numerosity

subitisation, n.f.


Domaine : Éducation-Enseignement supérieur
Définition : Capacité spontanée à appréhender immédiatement, sans compter, le cardinal d’un ensemble fini de faible extension.
Note : Le cardinal de cet ensemble est estimé à trois pour les humains dès la première année de la vie.
Voir aussi : numérosité

Équivalent étranger : subitizing


accès ouvert

Domaine : Recherche-Édition
Définition : Modalité de consultation ou de dépôt sur la toile de ressources et de travaux issus de la recherche (scientifique), sans barrières techniques ou commerciales.
Voir aussi : accès libre
Équivalent étranger : open access


accès libre

Domaine : recherche- Édition
Définition : Possibilité d’exploiter et de modifier des ressources en ligne, sans aucune restriction.
Note : Les ressources en accès libre peuvent être de natures diverses, par exemple des documents, des données méta textuelles ou des logiciels.
Voir aussi : accès ouvert
Équivalent étranger : -

préciput

Domaine : Enseignement supérieur - Recherche
Définition : Part du financement alloué à un projet de recherche, qui revient à l’établissement gestionnaire de l’unité à laquelle est associé le porteur de ce projet.
Note : Le préciput est destiné à couvrir notamment les coûts indirects induits par le projet
Équivalent étranger : -

*****

Recommandation sur les équivalents français  à donner à l’expression graduate school 

Dans un environnement anglophone, l’adjectif graduate désigne généralement les cycles d’études du master et du doctorat. L’adjectif gradué a été employé pour qualifier des structures internes d’établissements ou des programmes de formation.

Dans le contexte d’enseignement supérieur français, les graduate schools recouvrent des objets multiples, en construction, et correspondent à un adossement des formations de deuxième et de troisième cycle aux activités des unités de recherche. Elles relèvent d’initiatives universitaires. Elles sont organisées autour d’un ou plusieurs domaines de formation ou d’une ou plusieurs thématiques scientifiques. Elles promeuvent l’excellence académique, l’interdisciplinarité et l’attractivité internationale des entités qui y participent.

Graduate school constitue une dénomination à laquelle se trouve attachée une attractivité reconnue par des usagers des milieux académiques et socioprofessionnels.

La Commission d’enrichissement de la langue française recommande d’utiliser des termes déjà en usage, tels que école supérieure, école de telle ou telle discipline, ou encore école magistrale et doctorale.


Vocabulaire de l’éducation et de l’enseignement supérieur proposé par le collège d’experts et adopté par la commission d’enrichissement de la langue française

Mars 2021

COMMISSION D’ENRICHISSEMENT  DE  LA  LANGUE  FRANÇAISE

Vocabulaire de l’éducation et de l’enseignement supérieur

(liste de termes, expressions et définitions adoptés)

1. attendu, n.m.
Domaine : ÉDUCATION-ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR.
Définition : Savoir ou compétence que tout apprenant doit maîtriser dans une discipline ou une formation, à un niveau donné.

Note :
1. Le terme « attendu » se rencontre le plus souvent au pluriel.
2. Dans l’enseignement supérieur, les attendus peuvent inclure le niveau de qualification que tout étudiant doit avoir atteint pour obtenir un diplôme ou une certification.
Voir aussi : apprenant, observable.
Équivalent étranger : -

2. attendu, n.m.
Domaine : RECHERCHE.
Définition : Objectif défini lors de la mise en œuvre d’un modèle théorique ou d’un protocole expérimental.
Équivalent étranger : -

badge numérique
Domaine : ÉDUCATION-EMPLOI ET TRAVAIL.
Définition : Image numérique à laquelle sont attachées des données attestant les savoir-être et les savoir-faire du détenteur, qui font apparaître notamment son identité et celle de la structure émettrice, ainsi que les critères d'attribution du badge.

Note : Les badges numériques sont rassemblés dans une badgeothèque.
Voir aussi : badgeothèque, savoir-être professionnel, savoir-faire professionnel.
Équivalent étranger : digital badge, digital open badge, learning badge, open badge.

badgeothèque, n.f.
Domaine : ÉDUCATION-EMPLOI ET TRAVAIL.
Définition : Espace numérique dans lequel une personne rassemble ses badges numériques, auxquels elle donne accès selon les modalités de son choix.

Note : La badgeothèque peut figurer dans un curriculum vitae en ligne.
Voir aussi : badge numérique.
Équivalent étranger : backpack.

carte heuristique
Domaine : Tous DOMAINES.
Définition : Représentation graphique d'informations, de connaissances et d'idées, qui sont organisées en arborescences autour d’un thème central afin de rendre intelligibles leurs relations.

Note :
1. On trouve aussi le terme « carte mentale ».
2. L’emploi du mot mapping, emprunté de l'anglais, est à proscrire.
Voir aussi : graphe de connaissances.
Équivalent étranger : mind map.

classe de maître
Domaine : ARTS-ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR.
Définition : Session de formation extraordinaire dispensée par un artiste ou une personnalité que sa compétence, son autorité ou sa notoriété distinguent dans son domaine.
Équivalent étranger : master class.
Attention : Cette publication annule et remplace celle du Journal officiel du 16 septembre 2006.

document d’accompagnement
Domaine : FORMATION-COMMUNICATION.
Synonyme : document d’appui.
Définition : Document imprimé qui est mis à la disposition d’un auditoire et qui accompagne un exposé, un cours ou une présentation.
Équivalent étranger : hand-out, handout.

facilitation graphique
Domaine : Tous DOMAINES.
Définition : Pratique qui consiste à représenter, à l’aide d’images et de textes, des informations et des idées de manière organisée et explicite, en vue de parvenir à une meilleure compréhension de leurs interactions.

Note : La facilitation graphique peut donner lieu à une carte heuristique.
Voir aussi : carte heuristique, notes graphiques.
Équivalent étranger : graphie facilitation [pratique de groupe], graphie recording [pratique individuelle], scribing [pratique individuelle].

notes graphiques
Domaine : Tous DOMAINES.
Définition : Notes issues d’une technique relevant de la facilitation graphique, qui consiste à organiser des informations en associant l’écrit et le dessin.

Note : On parle de « prise de notes graphiques » (en anglais: sketchnoting) pour désigner la technique elle-­même.
Voir aussi : facilitation graphique.
Équivalent étranger : sketchnote.

*****

COMMISSION D’ENRICHISSEMENT DE LA LANGUE FRANÇAISE Recommandation sur les équivalents français à donner au terme webinar

NOR : CTNR2107062K

Usité depuis une vingtaine d’années dans les entreprises, notamment dans les secteurs de la communication et de la formation, webinar est un mot-valise associant les mots web et seminar, employé pour désigner toutes les formes de réunions organisées à distance, dans l’internet; ces réunions sont accessibles grâce à un logiciel ou à une plateforme spécifiques et peuvent être suivies en direct ou, éventuellement, en différé.

Parallèlement au mot anglais, est apparu en français le calque obscur webinaire, dont il convient de ne pas encourager l’usage.

La Commission d’enrichissement de la langue française recommande donc d’utiliser à la place de webinaire, en fonction du contexte et des réalités désignées, les termes français déjà disponibles: conférence (en ligne), cyberconférence, visioconférence, voire audioconférence, téléconférence, ou encore séminaire (en ligne) dans le cas d’une réunion interactive prenant la forme d’un séminaire.